urbaniste
Publié le - 249 clics -

Rachat de crédit : Le questionnaire médical est-il imposé ?

Faire racheter son crédit, n’est pas une opération identique à une renégociation de ses tarifs. Le rachat de pret revient à contracter un tout nouveau contrat dont le capital ainsi que toutes es autres conditions de prêt, sont différentes. Cependant, il faut se souvenir du fait que la souscription d’un nouveau contrat implique celle d’une nouvelle couverture. Le questionnaire de santé fait également partie des obligations qui s’imposent.

Les obligations inhérentes d’une opération de rachat de pret

Les raisons pouvant vous pousser à faire racheter votre crédit, sont multiples. Cela pourrait être celle du besoin d’une durée de remboursement plus longue. il est aussi possible que vous vouliez faire en sorte que les dates d’échéance de tous vos crédits soient rassemblées en ne seule date, pour pouvoir bénéficier de conditions plus avantageuses.

Une fois cette opération de rachat conclue, l’emprunteur sera soumis aux mêmes modalités que pour un crédit ordinaire dont celle de contracter une nouvelle assurance de prêt immobilier. En effet, par le biais de cette opération de rachat, l’emprunteur se retrouve avec un tout nouveau crédit avec normalement des conditions plus avantageuses.

Cependant pour que l’assureur puisse accepter de couvrir l’emprunteur, il faudra que ce dernier se soumette au fameux questionnaire de santé. Et ce, même si l’établissement bancaire comme l’assureur restent les mêmes que pour le précédent contrat de prêt souscrit. Et oui, il faut se rappeler que le précédent prêt a été couvert par une autre assurance.

Certes, l’emprunteur peut se faire couvrir par l’assureur de son choix, mais il se peut que l’établissement prêteur essaie de le forcer à se couvrir chez leur assureur. Dans ce cas-là, il faut savoir que la loi Hamon lui offre 12 mois pour lui permettre de s’assurer où il veut. Le choix de cet assureur, est capital, car la couverture constitue dans les 30 % de la valeur totale d’un crédit immobilier.

Il faut aussi noter que le rachat de pretn’est point pertinent que durant les premières années de remboursement d’un prêt immobilier. En effet, le capital fortement diminué ce qui revient à une di munition conséquente des frais d’assurance pour un nouveau crédit.

Les publications similaires de "Actualité"

  1. 18 Sept. 2016Investir en Ehpad, comment ça marche ?198 clics
  2. 25 Août 2016Les règles pour créer une résidence senior249 clics
  3. 1 Juin 2016Le marché immobilier au Pays Basque334 clics
  4. 28 Avril 2016Pourquoi acheter dans l'immobilier neuf?363 clics
  5. 22 Avril 2016Faut-il encore investir dans une SCPI en 2016 ?446 clics