urbaniste
Publié le - 372 clics -

L'avis des français sur l'investissment locatif

L’Etat français a fait plusieurs réformes afin d’inciter l’investissement dans le logement pour location. Nous pouvons par exemple constater beaucoup de changement dans le monde de l’immobilier surtout comme les appartement anglet. La loi de Pinel figure parmi les dernières rénovations.

Voici l’avis des français vis-à-vis de l’investissement locatif d’après une enquête menée en février 2015.

Opinion globale

Par rapport à l’investissement locatif, les français sont en général favorables à l’idée. En effet 72% des français trouve l’investissement avantageux. Encore plus précis 10% sont très favorables à l’idée le considérant comme étant un très bon investissement.

Cette proportion est répartie comme suit : les jeunes sont les plus enthousiasmés. Le taux le plus élevé revient aux plus jeunes âgés entre 18 et 24ans. Cette proportion atteint les 86% dans cette catégorie d’âge. Viennent ensuite ceux âgés entre 25 et 34 ans. 81% de ces personnes adorent l’idée. La troisième place revient aux couples avec enfant avec un taux de 78%.

A l’opposé, les personnes plus âgées trouvent du mal à adhérer au concept. 36% des personnes âgées de plus de 65 ans trouvent l’idée mauvaise ou même très mauvaise. Notons que 5% des français trouve l’investissement locatif sous la loi de Pinel très mauvais.

Opinion par rapport à l’emplacement

Certes, certaine région ou ville se trouve être plus appréciée que d’autre. Pourtant selon la statistique, ces préférences ne sont pas si significatives que cela puisse paraitre.

Durant l’enquête, on avait donné le droit de faire trois choix de ville qui attire le plus en termes d’investissement locatif. Les deux premières villes prisées sont Paris et Bordeaux avec une proportion égale de 34%.

A la loupe, voici la répartition de ce taux. Les plus jeunes (entre 18 et 24ans) sont toujours les plus attirés vers la capitale avec un taux de 48%. Viennent ensuite les personnes aisées avec un revenu supérieur à 5000 euros (55%) et enfin les cadres et les personnes exerçants dans la profession libérale.

Le choix dépend également de la résidence des personnes enquêtées. Par exemple les habitants du Sud-Ouest opteront d’avantage pour Bordeaux tandis que les Franciliens choisiront Paris.

Lyon (27%), Nantes (24%), Toulouse (22%) et Montpellier (22%) suivent de près les deux métropoles.

Les publications similaires de "Actualité"

  1. 18 Sept. 2016Investir en Ehpad, comment ça marche ?198 clics
  2. 25 Août 2016Les règles pour créer une résidence senior249 clics
  3. 24 Juil. 2016Rachat de crédit : Le questionnaire médical est-il imposé ?250 clics
  4. 1 Juin 2016Le marché immobilier au Pays Basque334 clics
  5. 28 Avril 2016Pourquoi acheter dans l'immobilier neuf?363 clics