urbaniste
Publié le - 376 clics -

Epargne retraite : Un placement qui peut rapporter gros

Faire un plan de retraite fait désormais partie de la vie des français. Il existe plusieurs manières de se préparer. Les compléments de retraite sont inventés pour cela. Le problème c’est qu’il est difficile de se retrouver et comprendre les différentes offres. Nous pouvons citer le perp, le perco, article 83, article 39 et tant d’autres. Parmi ces possibilités, nous avons choisi d’expliquer l’article 83. De quoi s’agit-il et quel est son mode de fonctionnement ? Quels sont les avantages liés à son utilisation ?

Son fonctionnement

Tout d’abord, il est important de préciser que ce type de contrat est souscrit par l’entreprise. C’est un contrat à cotisation définie offrant aux salariés la possibilité de faire des versements complémentaires. Ainsi, l'employeur verse des cotisations dont le montant est fixé dans le contrat. Ces versements sont des compléments des cotisations obligatoires et que seul l'employeur décide des catégories de salarié qui pourront en bénéficier. Les salariés auront alors des avantages considérables à adhérer à ce contrat plutôt que sur un contrat Perp ordinaire.

Mais pour mieux en profiter, il faut faire le bon choix d'investissement. Il existe deux type de choix: le mono-support et le multi-support. Le second est le plus avantageux. Pour les supports, il faut compter les fonds en euro et les FCP/SICAV. Les fonds en euros sont plus sûrs mais la rentabilité reste faible. Elle dépend de l'inflation, des taux de la banque centrale, et de l'EONIA. En cas d'option pour les FCP ou SICAV, touts les positionnements sont possibles: géographique, action/obligation, investissements dynamiques ou patrimoniaux.

Autres ces cotisations, le salarié a le droit da faire des versements complémentaires qui sont déduits du revenu imposable. Cependant, ils sont limitées. Ils ne doivent pas dépassés les 10% du revenu annuel ou 8 fois le PASS. Si le salarié a de faible revenu, les cotisations sont limitées à 10% du PASS. Si vous optez déjà pour un plan d'épargne, les versements sont déduits de ce plafond. Mais un autre avantage est que les sommes versées sont également déductibles de l'ISF. Cela s'applique également même lors de l'octroi de la rente.

Les publications similaires de "Actualité"

  1. 18 Sept. 2016Investir en Ehpad, comment ça marche ?198 clics
  2. 25 Août 2016Les règles pour créer une résidence senior249 clics
  3. 24 Juil. 2016Rachat de crédit : Le questionnaire médical est-il imposé ?249 clics
  4. 1 Juin 2016Le marché immobilier au Pays Basque334 clics
  5. 28 Avril 2016Pourquoi acheter dans l'immobilier neuf?363 clics