urbaniste
Publié le - 393 clics -

Achat de la nue-propriété : y avez-vous intérêt ?

La nue-propriété arbore de nombreux avantages qui pourraient intéresser plus d’un acheteur. En effet, l’achat nue propriete n’a pas qu’un seul avantage. Le tour des privilèges accessibles via cette méthode d’acquisition un peu particulière.

Les avantages accessibles d’une acquisition via un achat nue propriete

Durant tout le démembrement, le nu-propriétaire est déchargé de toutes responsabilités vis-à-vis du bien immobilier acquis. En contrepartie, il perd ses droits d’habiter son bien, celui d’administrer les locataires et même le droit aux revenus locatifs générés par ce bien. Toutes ces charges ainsi que ses revenus reviennent de droit à l’usufruitier. Ainsi, pour toues les personnes qui ne veulent pas se casser la tête concernant la gestion locative, l’acquisition en nue-propriété reste la solution idéale. Sur le côté fiscal, cette méthode offre également l’avantage de ne pas augmenter la part imposable de ses revenus. En effet, il ne serait as normal de demander des impôts pour des revenus non perçus par le nu-propriétaire. Ce dernier ne jouit que de la valeur nue-propriété qui n’est toutefois, pas imposable. L’acquisition d’un bien immobilier, effectuée en achat nue-propriété, peut être financée par un crédit immobilier. Dans ce cas, les intérêts pourront être retranchés sur les revenus locatifs perçus par l’usufruitier. Ceci fait que cette solution soit très alléchante pour tous les investisseurs qui veulent se lancer dans un projet de placement n’alourdissant pas leur impôt.

La transmission est aussi facilitée dans un achat en nue-propriété. En effet, la donation se fera en se basant sur le coût véritable de la nue-propriété acquise. Or, ceci est bien plus intéressant que les droits de succession normaux. La donation temporaire d’un usufruit est d’ailleurs, possible pour venir en aide à un membre de ses enfants. Il est aussi possible d’offrir à ces derniers la nue-propriété en gardant la jouissance de l’usufruit. Ce dernier schéma permet de continuer à jouir des revenus locatifs générés par le bien immobilier jusqu’à son décès. A ce moment-là, les héritiers n’auront plus qu’à récupérer le bien immobilier avec tous les droits vu que ce dernier a déjà été offert.

Les publications similaires de "Actualité"

  1. 18 Sept. 2016Investir en Ehpad, comment ça marche ?198 clics
  2. 25 Août 2016Les règles pour créer une résidence senior249 clics
  3. 24 Juil. 2016Rachat de crédit : Le questionnaire médical est-il imposé ?250 clics
  4. 1 Juin 2016Le marché immobilier au Pays Basque334 clics
  5. 28 Avril 2016Pourquoi acheter dans l'immobilier neuf?363 clics